×

PAN M 360 au temps des TOPS ! (3e partie – mai et juin)

par Rédaction PAN M 360

Voici venu le temps des Tops ! PAN M 360 conclut l’année 2020 par une liste de 100 albums choisis par nos contributeurs.trices. Régalez-vous !

Notre communauté de passionné.e.s vous propose une sélection de 100 albums ayant marqué 2020. Tous styles, toutes expressions, toutes générations artistiques, toutes parts du globe, tous recoins de notre culture locale confondus. 

Sauf exceptions, tous les mélomanes raffolent des listes de fin d’année, c’est l’occasion d’un retour sur tous ces mois passés en bulle. Malgré le confinement de plus en plus exaspérant, néanmoins nécessaire, cette période de l’année demeure l’occasion de s’échanger ses meilleures trouvailles, en toute intimité ou virtuellement.

La production de ce TOP 100 de 2020 est aussi l’occasion de se rappeler que la plateforme PAN M 360 est devenue publique il y a exactement un an, soit lors de la parution de notre Top 360 albums de la décennie 2010-2019. Ce fut notre premier grand effort de production, pas mal du tout dans les circonstances ! Malgré les imperfections, ce fut pour PAN M 360 une gigantesque carte postale adressée à ses premiers usagers. 

Fin février 2020, nous lancions la vraie production qui n’a cessé de prendre de l’ampleur depuis. Fin 2020, nous sommes très fiers de nos réalisations malgré les énormes contraintes financières et physiques causées par la pandémie. Nous avons dépassé largement le millier de recensions d’albums, nous avons réalisé près de 150 interviews écrites ou audiovisuelles, trois clips tournés en plein confinement, des dizaines d’articles de fond sur l’écosystème musical et on en passe. Nous nous réjouissons d’avoir quadruplé notre circulation depuis le premier trimestre de notre mise en ligne. C’est encore modeste mais ça ne fait que commencer… Si vous êtes passionné.e de musique, joignez la communauté de PAN M 360.

Alors régalez-vous en ce temps propice, malgré tout, à l’écoute des meilleures musiques de partout. Joyeuses Fêtes ! – Alain Brunet

PantayoPantayo

Pays : Canada
Label : Telephone Explosion
Genres et styles : asiatique du Sud-Est / électronique / R&B
Date de sortie : 8 mai

Partout dans le monde, des artistes féminines d’origine asiatique ont pris la musique pop d’assaut pour remettre les choses en question et faire valoir de nouvelles priorités, vitales. Le « R&B gong punk lo-fi » contre-patriarcal de cette formation philippo-canadienne participe à ce mouvement et procure une expérience d’écoute signifiante et profondément enrichissante. – Rupert Bottenberg

Moses Sumney Grae

Pays : États-Unis
Label : Jagjaguwar
Genres et styles : art-pop / électronique / future-soul
Date de sortie : 15 mai

Un double album sorti à deux dates distinctes. Deux facettes de l’artiste qui à notre grande surprise se complètent très bien. Un ambitieux projet dont le premier album suffisait à lui seul à se retrouver dans le top des albums. Un disque très personnel, introspectif et émouvant. – Yohann Goyat


Freddie Gibbs & the AlchemistAlfredo

Pays : États-Unis
Label : ALC / Empire / ESGN
Genres et styles : hip-hop
Date de sortie : 29 mai

Seulement un an après sa collaboration avec Madlib et l’album Bandana, Freddie Gibbs revient avec un autre grand du genre : The Alchemist. Gibbs y revêt un nouvel apparat, plus brillant que jamais, tel un caméléon. La collaboration est aussi succulente que le plat de spaghetti proposé en couverture. – Yohann Goyat

Marianne Lambert Mélodies passagères

Pays : Canada (Québec)
Label : Fidelio
Genres et styles : chant lyrique / classique moderne / romantique
Date de sortie : 15 mai

Les mélodies que propose la soprano Marianne Lambert ne sont pas que de passage : elles flottent dans nos oreilles longtemps après avoir fait entendre leurs dernières notes. Pour son premier album solo, la jeune artiste lyrique, accompagnée par le jeu à la fois délicat et vif du pianiste Julien LeBlanc, entraîne l’auditeur dans un voyage musical évanescent où les mélismes exotiques de Léo Delibes, Enrique Granados et Maurice Delage côtoient les sonorités planantes et énigmatiques des mélodies de Samuel Barber. – Alexandre Villemaire


CinthieCity Lights

Pays : Allemagne
Label : Aus Music
Genres et styles : électronique / house
Date de sortie : 17 juillet

Cinthie n’y va pas par quatre chemins, autrement dit, pas de fioritures. Les onze pistes, de plus de cinq minutes, donnent le temps à l’auditeur.ice de s’imprégner d’une atmosphère festive et groovy. Le casque sur les oreilles, il suffit de fermer les yeux autant pour se croire au milieu de la piste de danse que perdu.e dans les lumières de la ville. – Elsa Fortant

Black Nail Cabaret Gods Verging On Sanity

Pays : Hongrie
Label : Dependent Records
Genres et styles : pop-noir / darkwave / synthpop
Date de sortie : 8 mai

Le duo hongrois nous a habitués à ses ballades pop-noir efficaces, à l’esthétique raffinée. L’agilité vocale et l’authenticité désarmante d’Emese Árvai-Illés trouvent ici une fois de plus son parfait complément dans l’électronique habilement façonnée par son acolyte Krisztián Árvai. Lucide et extravagant, Black Nail Cabaret met à nu les aléas de notre finitude. – Geneviève Gendreau


Charli XCXhow i’m feeling now

Pays : États-Unis / Royaume-Uni
Label : Asylum / Warner
Genres et styles : avant-pop
Date de sortie : 15 mai

Si la plupart des artistes ont souffert de la pandémie, Charli XCX s’est distinguée – une fois de plus – en transformant le vent d’instabilité collective en flux créatif prodigieux. Cet album, sur lequel elle explore encore les abîmes de la pop, est en symbiose avec son époque et on ne peut plus actuel en ces temps dystopiques. – Félix Desjardins

Oozelles Oozelles

Pays : États-Unis
Label : Org
Genres et styles : art-punk / avant-garde / no wave
Date de sortie : 2 mai

Rarement un groupe a su canaliser avec autant de justesse des références que beaucoup trouvent cool d’ajouter comme qualificatifs mais que très peu parviennent à sublimer. Pensez Birthday Party, Can, Contortions, Honeymoon Killers, Flesh Eaters, les Stooges de Fun House et vous aurez une petite idée des sphères dans lesquelles ce sextet de Los Angeles gravite. Menée par la fascinante voix du chanteur Dante White Aliano, la bande balance un sulfureux mélange d’art-punk, de no wave, d’exotica patraque, de pop bizarre et de gloubi-boulga avant-gardiste auquel il est impossible de ne pas succomber. – Patrick Baillargeon


SparksA Steady Drip, Drip, Drip

Pays : États-Unis
Label : BMG
Genres et styles : art-rock / avant-pop / pop baroque
Date de sortie : 15 mai

Après plus de 50 ans de carrière, les Sparks demeurent une de ces belles anomalies de la musique pop, toujours un peu excentriques et adroitement décalés. Composé de morceaux aux couleurs pop baroque, électro-pop, art-rock ou dans la lignée des Who des années 60, ce 24e effort offre un aperçu presque complet de ce que les frères Ron et Russell Mael ont fait de mieux depuis leurs débuts sur disque en 1972. – Patrick Baillargeon

Régina Demina Hystérie !

Pays : France
Label : Kwaidan
Genres et styles : coldwave / électro-pop / électro-punk / gothique
Date de sortie : 12 juin

La voix langoureuse de Régina Demina, entre susurrement et ahanement, nous obnubile dès le départ. Sous des dehors électro-bonbon à la Lio ou Mylène Farmer, les dix pièces que nous enfile Régina s’élèvent dans la stratosphère pop grâce à des qualités évidentes. Des chansons aussi efficaces pour la transe que pour la danse. – Luc Marchessault


Okkyung LeeYeo-Neun

Pays : France
Label : Shelter Press
Genres et styles : classique contemporain / jazz / improvisation libre / musique d’Asie de l’Est
Date de sortie : 8 mai

Dix compositions interprétées par un quatuor harpe, violoncelle, contrebasse et piano où madame Lee favorise une forme de lyrisme totalement assumé. Comme elles s’inspirent parfois de ballades pop ou folkloriques de son enfance, on y retrouve de subtiles harmonies orientales, ce qui ajoute à leur charme. – Michel Rondeau

Run the Jewels RTJ4

Pays : États-Unis
Label : BMG / Jewel Runners / RBC
Genres et styles : hip-hop
Date de sortie : 3 juin

S’il faut choisir un seul album illustrant l’ambiance interraciale aux États-Unis en 2020 dans la foulée des abus policiers ayant déclenché à la fois tant d’hostilités et tant de réconciliations, le quatrième de Run the Jewels arrive en tête. Killer Mike et El-P nous explosent la conscience en nous balançant ces bombes de rap sur fond de quasi synth-punk en phase parfaite avec la tradition hip-hop. Virulent, acerbe, mordant, d’autant plus pertinent. – Alain Brunet


Haru NemuriLovetheism

Pays : Japon
Label : Specific
Genres et styles : indie pop / J-pop / poésie / pop-punk
Date de sortie : 12 juin

Dépassant largement le cadre habituel de la J-pop, la poétesse pop-punk de Yokohama Haru Nemuri subvertit le modèle de l’idoru, un artiste libre dont le travail possède une dimension prophétique. Son singulier style vocal et ses textes à la fois hypersensibles et profondément empathiques témoignent mieux que quiconque sans doute du malaise des jeunes face aux perspectives d’un monde meilleur. – Rupert Bottenberg

Neptunian Maximalism Éons

Pays : Belgique
Label : I Voidhanger Records
Genres et styles : ambient / death-metal / doom metal / drone / free jazz / metal / metal progressif / psychédélique / stoner-rock
Date de sortie : 26 juin

Rares sont les albums qui induisent des expériences quasi mystiques. Les chamans belges de Neptunian Maximalism, œuvrant dans le drone metal, le free jazz et la musique psychédélique, explorent rien de moins que l’évolution de la race humaine à travers cet album triple, où les cuivres illuminent les abysses. – Roxane Labonté 


Bob DylanRough And Rowdy Ways

Pays : États-Unis
Label : Columbia
Genres et styles : americana / blues / folk / gospel / rock
Date de sortie : 19 juin

Livrée par cette voix inimitable de papier sablé à la mélasse, enluminée par le fidèle guitariste Charlie Sexton et ses chevronnés compagnons, la dernière fournée de poèmes de ce bon vieux Bob Zimmerman figure parmi ses plus luxuriantes comme en témoigne l’homérique Murder Most Foul. Du grand Dylan. – Steve Naud

Alva Noto Xerrox 4

Pays : Allemagne
Label : Noton
Genres et styles : ambient / drone / électronique / expérimental
Date de sortie : 19 juin

Avec ce quatrième volet de l’enthousiasmant projet Xerrox, Alva Noto reprend les choses exactement où il les avait laissées il y a cinq ans. Ces fresques électroniques sont de plus en plus dépouillées, apaisées. Comme le moindre détail de ce voyage intérieur a été travaillé avec soin, on y embarque idéalement avec un bon casque d’écoute. – Steve Naud


SubduedOver The Hills And Far Away

Pays : Royaume-Uni
Label : La Vida Es Un Mus Discos
Genres et styles : anarcho-punk / hardcore
Date de sortie : 5 juin

Le hardcore se réfère à lui-même depuis 40 ans, mais parfois, certaines formations réussissent à frapper dans le mille et à offrir une bouffée d’air frais. Malgré une inclination à piller le passé, notamment celui de l’anarcho-punk, Subdued est actuel, urgent et totalement efficace. – Francis Dugas

Céu APKÁ!

Pays : Brésil
Label : Six Degrees
Genres et styles : brazilectro / indie pop / música popular brasileira / rock alternatif
Date de sortie : 26 juin

Depuis 2006, la belle Brésilienne ne nous a jamais déçus. Sa chanson psychédélique ressemble plus à du dub ou du shoegaze qu’à de la bossa ou de la tropicalia, mais ce charme envoûtant des sonorités de São Paulo, on le déguste d’autant mieux qu’APKÀ, le  titre de l’album, est un mot inventé par le dernier bambin de la chanteuse et qui signifie pour lui contentement ou extase. – Ralph Boncy


Richie SpiceTogether We Stand

Pays : Jamaïque
Label : VP Records / 5th Element Records
Genres et styles : reggae
Date de sortie : 12 juin

Enregistré en temps de pandémie dans plusieurs studios jamaïcains dont Tuff Gong, Spice y a fait du bon boulot avec les vétérans réalisateurs Clive Hunt et Steven Stanley et poursuit sa mission de définir le son roots-reggae de 2020 pour un public contemporain. – Richard Lafrance

Zoon ᓲᓐᑭᑌᐦᐁ᙮ Bleached Wavves

Pays : Canada
Label : Paper Bag
Genres et styles : psychédélique / shoegaze / Premières Nations
Date de sortie : 19 juin

La vague de renaissance de la culture des Premières Nations à laquelle nous assistons représente bien plus qu’un retour aux traditions, elle permet de recréer ce sentiment sacré de communauté que les peuples autochtones avaient perdu depuis plusieurs générations. Témoignant ouvertement de sa réconciliation avec les enseignements traditionnels de ses ancêtres ojibwés, Daniel Monkman signe l’une des plus belles et innovantes compositions de shoegaze de l’année. – Louise Jaunet

*

Lisez la 4e partie (juin à août) de notre Top 100 ici ! >>

Inscrivez-vous à l'infolettre