×
post-punk

Viagra Boys : «Ain’t Nice»

par Patrick Baillargeon

Un autre clip absurde et délirant des Viagra Boys qui laisse présager de bien belles choses pour l’album qui va suivre.

Avec la ravageuse pièce Ain’t Nice et le délirant vidéo qui l’accompagne, la formation post-punk de Stockholm Viagra Boys annonce son nouvel album Welfare Jazz, qui sera disponible le 8 janvier via YEAR0001. L’album est produit par Matt Sweeney (Bonnie « Prince » Billy, Run the Jewels), Justin et Jeremiah Raisen (Yves Tumor, Kim Gordon, Sky Ferreira) ainsi que les anciens collaborateurs Pelle Gunnerfeldt et Daniel Fagerström (The Hives, The Knife). Toujours aussi satiriques, les membres du groupe reviennent à leur post-punk saxophonisé pour mettre adroitement à mal la normalisation par la société de la masculinité toxique, du racisme, de la misogynie, du classisme et de l’obsession de soi. Le chanteur, Sebastian Murphy, qui s’est créé – sans difficulté – une image d’ivrogne ou de toxico chancelant dans les vidéos précédentes, reprend le rôle pour la nouvelle vidéo Ain’t Nice, mais cette fois en foutant le bordel en cours de route. Volant des scooters, des vestes, perturbant des pique-niques, Murphy ne laisse aucun spectateur innocent indifférent, jusqu’à ce qu’un gamin ne le mette K.-O. Il se réveille ensuite dans un luxueux domaine, tout ce qu’il y a de plus « nice », entouré de serviteurs portant des perruques poudrées, comme au XVIIIe siècle… Un autre clip absurde et bien fou des Viagra Boys qui laisse présager de bien belles choses après le plutôt décevant EP Common Sense, paru en mars dernier.

Inscrivez-vous à l'infolettre