×
classique

Quarantaine orchestrale : Festival Classica – Première mondiale de l’intégrale des mélodies de Jules Massenet

par Roxane Labonté

Annulation, report, déconfinement, possible deuxième vague… De quoi sera fait notre automne? Comment conjuguer concert et distanciation? Dans notre nouvelle série-dossier, nous avons posé quelques questions à des directrices et directeurs artistiques, afin d’imaginer ce qui se prépare dans les ensembles et orchestres du Québec. Huitième sujet de notre série : la première mondiale de l’intégrale des mélodies de Jules Massenet, ambitieux projet de l’équipe du Festival Classica.

319 mélodies, 12 disques et 3 coffrets

L’intégrale des mélodies du compositeur français Jules Massenet (1842-1912) est un chantier de très grande envergure. Ce projet lyrique, le plus important jamais réalisé au Canada, comprendra 319 mélodies incluant des duos, des trios et des quatuors et près d’une vingtaine d’œuvres inédites (dont la plupart dans les tonalités originales). Il inclura aussi des premières telles que les Expressions lyriques et l’ensemble des mélodies pour contralto dédiées à Lucy Arbell. Le tout sera réparti sur pas moins de 12 disques offerts en 3 coffrets. 

Le baryton Marc Boucher, lui-même interprète, assumera la direction artistique de ce projet, et la partie piano sera assurée par Olivier Godin. Complèteront le projet : le violoncelliste Stéphane Tétreault, le violoniste Antoine Bareil, le guitariste David Jacques et la harpiste Valérie Milot. Il réunira également certaines des plus belles voix du Québec : Marie-Nicole Lemieux, Karina Gauvin, Michèle Losier, Julie Boulianne, Magali Simard-Galdès, Anna-Sophie Neher, Florence Bourget, Frédéric Antoun, Étienne Dupuis, Philippe Sly, Antonio Figueroa et Joé Lampron-Dandonneau. De plus, Johanne Goyette sera aux commandes de l’enregistrement.

« C’est un rêve qui prend forme », indique Marc Boucher dans le communiqué de presse. « Le budget global de ce projet avoisinera les 275 000 $. Nous y travaillons depuis déjà trois ans. En l’espèce, la pandémie constitue une opportunité dans la mesure où tous ces artistes, habituellement en tournée à travers le monde, seront au Québec pour les premiers enregistrements, d’une durée de 18 jours, qui auront lieu à l’automne 2020. Plus du tiers des mélodies seront enregistrées et la parution du premier coffret est prévue au printemps 2021. »

Crédit photo : Pierre-Étienne Bergeron

Piano Érard : un instrument d’exception 

Qui plus est, le projet sera entièrement réalisé sur un grand piano Érard de concert 1854 accordé au diapason 435 Hz (soit le diapason de l’époque du compositeur). Cet instrument de choix permettra de mettre en valeur une esthétique, une mécanique et des sonorités enviables. Marc Boucher précise : « En 2018, nous cherchions un beau piano du XIXe siècle pour l’enregistrement de l’intégrale des mélodies de Massenet.  Marie-Christine Tremblay et Jacques Marchand ont déniché la perle rare! Le piano a été acquis à Paris chez Pianos Nebout & Hamm. Son directeur Jacques Nebout l’a entièrement remis en état, conservant, selon les hauts standards qui le guident dans son travail, les pièces d’époque datant de 1854, comme sa table d’harmonie, son clavier en ivoire et ses marteaux d’origine. Les cordes et les feutres ont été remplacés par des matériaux qui reproduisent la large palette des sonorités de l’époque. »

(Photo: courtoisie du Festival Classica)

La parution du premier coffret aura lieu au printemps 2021. Entretemps, du 11 au 20 décembre 2020, le Festival Classica proposera une édition « en rappel » de 15 concerts ayant pour thème De Beethoven à Bowie (qui n’ont pas pu avoir lieu à cause de la pandémie). Ils seront les premiers disponibles sur la plateforme numérique novatrice leconcertbleu.com, qui permettra aux mélomanes de profiter d’une expérience acoustique et organique exceptionnelle en présentant des concerts virtuels dans des lieux réels. Précisons que la plateforme se veut immersive : accès aux coulisses, salle de discussion, segments de concerts et salle interactive à explorer à 360° feront entre autres partie de ses options. 

(Photo: courtoisie du Festival Classica)
Inscrivez-vous à l'infolettre